Nike pourrait sortir des baskets en gaz


Acheter de nouvelles choses n’est jamais durable (point final), mais il n’y a aucune chance que nous l’arrêtions Nike baskets. Pour nous faire sentir un peu mieux dans nos achats inévitables, le géant de la chaussure s’est associé à Nouvelles technologies pour aider à compenser une partie de son impact environnemental.

Les deux entités ont annoncé leur intention de commencer à explorer l’utilisation de AirCarbone, un matériau carbone-négatif qui peut être utilisé à la place du plastique et du cuir.

Essentiellement, AirCarbon est fabriqué à partir de gaz. En termes simples, l’étoffe est faite d’un biomatériau appelé PHB, un sous-produit naturel de micro-organismes océaniques qui se nourrissent de méthane et de dioxyde de carbone.

Pour produire AirCarbon à grande échelle, Newlight reproduit ce processus sous-marin sur terre. Le PHB est séché en poudre et finalement fondu en une substance qui peut imiter le plastique, les fibres et la peau d’animal.

Selon Noel Kinder, directeur du développement durable de Nike, les matériaux représentent 70 % de l’empreinte carbone totale de l’entreprise. L’utilisation d’AirCarbon pour remplacer, par exemple, la tige en mesh de la Nike Air Zoom Pegasus et la semelle intérieure en mousse de l’Air Force 1 entraînera une réduction significative de la production de carbone de Nike.

AirCarbon est également approuvé par la FDA pour le contact alimentaire, une autorisation qui a permis à Newlight de créer des pailles AirCarbon (plus de tubes en papier détrempés) et des couverts compostables en collaboration avec Shake Shack. Cela soulève une question assez pertinente : comme les Crocs, nos baskets Nike seront-elles à terme comestibles ?



Source link

Laisser un commentaire