Parfums solaires et campagnes estivales : quelle est la mode ?


Phwoar, ça fait une semaine plus étouffante, n’est-ce pas ? Eh bien, si vous n’avez pas eu assez de la chaleur récente, alors vous serez heureux de voir que le temps clément s’est fait sentir dans les actualités mode de cette semaine, de KARAcampagne d’été turque ensoleillée de ‘s à Venice Beach-native BRELe premier parfum de Sunscreen (en parlant de ça, nous espérons que vous avez fait mousser votre facteur 50 !!). Cela mis à part, nous avons également une nouvelle campagne de Rafael Pavarottje pour Dior, un livre pour célébrer Commissionest le tout premier vêtements pour hommes collection et les retrouvailles tant attendues de Asics et Kiko Kostadinov. Voici ce qui est à la mode.

La nouvelle campagne de Dior boucle la boucle de l’une des collaborations de Kim Jones

Rappelles toi Kim Jones‘ collaboration avec l’artiste britannique Peter Doig pour Dior’s AW21 défilé de mode masculine ? Comme si vous aviez besoin d’un rappel – bien que si vous le faites, lisez tout à ce sujet ici — la campagne d’accompagnement est à nos portes, photographiée par l’une des étoiles montantes de la photographie de mode, le Brésilien Rafael Pavarotti. Sur fond de plantes, parce que, eh bien, elles sont bonnes pour vous, la campagne met en scène les stars de la collection de Kim, qui s’inspirent des uniformes militaires de cérémonie et des personnages des peintures emblématiques de Peter. Il y a aussi des sacoches camo, et ces pulls en mohair colorés, de délicieuses petites broches et bérets et chapeaux melon à la Romanov, imaginés par nul autre que Stephen Jones, qui était en fait chez Centre Saint-Martin avec Pierre. En fait, les images magnifiquement saturées pourraient même être décrites comme pictural, ce qui boucle la boucle, n’est-ce pas ? OA

COMMISSION LIVRE_COMPOSITION -KAISUKE.jpg

Commission NYC lance un livre sur la mode masculine

Dans un nouveau livre photo du label new-yorkais Commission, les histoires de gens ordinaires sont transformées en œuvres d’art poignantes. Inspirés par leurs propres voyages personnels, les designers Huy Luong, Dylan Cao et Jin Kay se sont associés au légendaire photographe Katsu Naito pour créer un jeton physique et festif du lancement de leur nouvelle collection de vêtements pour hommes. Capturés dans des portraits intimes en noir et blanc dans les rues de New York qui se réveillent, une série intergénérationnelle d’hommes asiatiques de la rue sont photographiés dans des looks simples mais sophistiqués de la première collection de vêtements pour hommes de Commission. De plus, tous les bénéfices des ventes du livre seront répartis entre les Fonds de défense juridique et d’éducation des Américains d’origine asiatique et APEX pour les jeunes, deux organisations engagées à fournir un soutien tangible à la communauté d’immigrants américains d’origine asiatique mal desservie à New York. Le livre sera disponible à l’achat dans le monde entier pour seulement 40 $, avec une édition limitée disponible pour 100 $ via commission.nyc. Si vous cherchez un nouveau livre de table au profit d’une bonne cause, ne cherchez pas plus loin ! KK

Arnar Mar Jonsson marche sur le fil pour l’ES22

Depuis leur arrivée sur la scène après leur remise des diplômes en 2017 à l’université de Londres Collège royal des arts, les designers Luke Stevens et Arnar Mar Jonsson se sont fait un nom pour leur approche intelligente des vêtements de sport, permettant sans effort à la fonction de guider leur esthétique. Basé entre Reykjavik et Londres, il est peut-être mieux considéré comme un vêtement de performance résistant aux intempéries pour l’homme urbain moderne – mieux adapté pour faire du vélo à travers la capitale britannique sous une averse qu’il ne l’est pour les randonnées en montagne par vent fort. SS22, cependant, marque un léger changement de cap dans la direction esthétique qu’ils prennent, virant vers un terrain plus pimpant. Intitulée Edgelands, du nom de «la zone où la nature rencontre la ville», comme le dit Arnar, cette saison, la paire se penche sur des silhouettes élégantes et ajustées, réduisant les finitions pour se concentrer sur des méthodes de construction artisanales et silencieuses. “Nous pensions à l’idée de vêtements de sport ambitieux, le genre de choses que vous avez vues chez Issey Miyake et Armani dans les années 80”, explique Luke à propos de l’un des points de référence centraux de cette saison. « Nous avons également continué à travailler avec la laine, que nous avons introduite pour AW21, et qui s’est vraiment prêté aux techniques de couture » présentées ici. Plutôt que d’aboutir à un costume rigide et approprié, cela se traduit par des silhouettes discrètement gentleman – des vestes de sport à panneaux associées à des pantalons en laine minces et des séparations en coton anglais biologique avec des traitements de teinture de camouflage utilisant des plantes islandaises indigènes. Ambiance sportive chic avec laquelle même ceux qui ne trouvent pas le sport chic ne peuvent pas contester. MME

F2rv2nCA.jpeg

KARA échantillonne les délices de la Turquie dans sa campagne estivale

Bien que cet été puisse être plus riche en séjours qu’en jetset pour beaucoup d’entre nous, la situation actuelle doit être considérée comme un rappel bienvenu que vous n’avez pas besoin de voyager physiquement pour permettre à votre esprit de voyager. La campagne estivale de la marque d’accessoires new-yorkaise KARA en est un bon exemple. Photographiés par le photographe turc Olgac Bozalp, nous le suivons avec son père Huseyin dans un road trip ensoleillé à travers le pays en passant par des minarets, des palmiers, des rochers et des mers bleu saphir. Les teintes saturées sont la toile de fond parfaite pour la collection d’été de la marque, qui elle-même s’inspire d’éléments naturels, avec la chaîne à bandoulière ‘Cobra’ recouverte de cuir de sa saison et les silhouettes de sacs KARA classiques en cuir jaune beurre et miel comme exemples parfaits. Si vous ne pouvez pas vous évader pour des vacances de rêve et lointaines cette année, voici votre chance de vous en acheter une part ! MME

Kiko Kostadinov et Asics reconstituent le groupe

Les baskets de collaboration coûtent plus ou moins deux centimes de nos jours, ce qui les rend assez difficiles à vraiment enthousiasmer. Mais à chaque règle il y a une exception, et dans ce cas cette exception est Kiko Kostadinov x Asics. C’est, bien sûr, dû au fait que la paire est sans aucun doute l’auteur de certaines des chaussures les plus emblématiques de l’histoire des chaussures de mode – leur GEL-KIRIL, par exemple, est l’objet de la tradition hypebeast. Après avoir sorti ce qui était censé être la dernière chaussure de la collaboration officielle entre le label londonien et le géant japonais des vêtements de sport en janvier dernier – le studio de Kiko assumant des rôles en interne “en tant que coachs esthétiques pour les équipes de conception Asics” comme il l’a dit de retour en octobre — ils ont réuni le groupe pour sortir une nouvelle sneaker co-marquée, la GEL-QUANTUM LEVITRACK. Disponibles en trois coloris saisissants et dotés d’une semelle pétillante et extraterrestre, ce sont des incontournables – comme le prouve la vente instantanée de la pré-sortie plus tôt cette semaine. Si vous avez raté votre chance, alors, il n’y a pas lieu de paniquer – une version complète arrivera le mois prochain. Gardez vos yeux rivés ici pour plus d’informations! MME

ÉCRAN SOLAIRE_05.jpg

L’été est à nos portes, il est temps d’appliquer de la crème solaire ERL

C’est l’été, les salopes ! Savez-vous ce que cela signifie? Crème solaire. Beaucoup. Oui, on parle de SPF, mais aussi du nouveau parfum gender-fluid d’Eli Russell Linnetz (alias ERL), une eau de toilette développée en partenariat avec Commes des Garcons Parfumer. Il a fallu deux ans à la créatrice culte de Venice Beach pour créer, et ça sent le “soleil chaud de la côte ouest contre la peau salée” avec “des éclaboussures d’eau de mer et de chlore en suspension dans l’air”. En d’autres termes, ça sent les vacances d’été, avec des notes de tête de bergamote, des notes de cœur de muguet et de pêche, et des notes de fond de musc, de bois de cèdre et de noix de coco. Et comme tous ceux qui ont regardé Netflix‘s Halston le sait, le flacon est tout aussi important que le parfum. L’EDT d’ERL est livré dans une capsule gonflable, suspendant la bouteille en verre arrondie avec une marque qui s’enroule autour des bords. Disponible dans les boutiques CDG et les Dover Street Markets du monde entier, il marque un autre exploit pour le créateur explorant la sensualité californienne et l’esprit décontracté de Venice Beach. Qui ne veut pas sentir comme un bébé de plage fraîchement sorti de l’océan, se prélasser avec un plateau de fruits ? OA

210623_RG_BROWNS_SHOT_04_179_V1.jpg

Browns présente le mini-moi chic !

C’est un peu un cliché de dire que vous voulez savoir quelle est la prochaine étape de la mode, regardez ce que portent les enfants. Aujourd’hui, cependant, nous disons exactement cela et nous le pensons – littéralement. C’est parce que bruns, l’un des fournisseurs londoniens préférés de tout ce qui est chic, s’est lancé dans le monde des vêtements pour enfants. Avec des exclusivités comme Blanc et Palm Angels, ainsi que des offrandes de Alexander McQueen à ERL, Rick Owens à Gucci (oui, vous avez bien lu – Rick Owens fait des vêtements pour enfants), la nouvelle section du site Web de Browns et du magasin de l’Est de Londres est conçue pour rendre l’insécurité que vous ressentez en voyant des gens plus jeunes que vous avoir un look plus féroce que vous ne pourriez jamais le faire. encore plus intense. « L’expansion vers les vêtements pour enfants est une évolution naturelle pour Browns et nous avons pensé que nous pouvions vraiment nous amuser ici », déclare Ida Petersson, directrice des achats de Browns. “Nous voulons créer une destination pour les enfants et leurs parents qui évolue au-delà des vêtements et un lieu où le luxe rencontre l’inattendu avec quelques collaborations surprises à l’avenir.” Eh bien, vous savez ce qu’ils disent – commencez-les jeunes ! MME





Source link

Laisser un commentaire