Pourquoi le prix des baskets pourrait s’envoler cet hiver

Une paire de Nike Air Max 95.


DÉCRYPTAGE – La pandémie fragilise toute la filière : un risque de pénurie pourrait mener à une hausse des prix dans quelques mois.

Après les composantes électroniques ou les matières premières, un autre produit tout aussi recherché pourrait voir son prix flamber à cause de la pandémie de Covid-19 : les baskets. Tous les modèles sont potentiellement concernés, qu’il s’agisse de chaussures pour faire du sport ou de sneakers, devenues un véritable accessoire de mode. À l’image des Stan Smith d’Adidas, des Air Max et Air Force One de Nike, qui colonisent les trottoirs des métropoles.

Depuis plusieurs semaines, toute la chaîne logistique internationale qui amène ces baskets jusqu’aux pieds des consommateurs occidentaux est grippée par la pandémie. Premier chaînon fragilisé, l’approvisionnement en matières premières nécessaires à la fabrication des chaussures. Indispensable pour plusieurs éléments des chaussures sportives, dont les semelles, le caoutchouc a vu son prix augmenter de 25%, porté par une forte demande de l’industrie automobile et pharmaceutique. De même les prix du lin, du coton ou du polyester, tout aussi

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 76% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Source link

Laisser un commentaire